20 févr. 2011

JP Nataf : un vinyle pas innocent

L'ex-chanteur des innocents nous a régalé en 2009 d'un album magistral. Une référence qui, à la grande époque, se serait écoulée à plusieurs millions d'exemplaires, et ce sans concours de la presse et des médias. Qu'est-il donc arrivé, pour que ce petit bijou de la chanson française soit passé inaperçu ?
On ne l'entend pas ou peu sur les ondes ? On ne le reconnait pas, faudrait-il qu'il se rase, alors même que le poil reprend sa juste place dans la société ? J'avoue ne pas comprendre.
Pourtant les critiques ne tarissent pas d'éloges sur l'innocent et sa musique séduit pour peu qu'on arrête quelques secondes le train d'enfer dans lequel on est précipité pour réécouter un peu de mélodie.
Le barbu ne correspond peut-être pas au format d'écoute contemporain.
JP Nataf ça ne le fait pas sur un I-phone, mais qu'est-ce que ça pète sur un vinyle.
L'album tient sur une simple galette, 45 minutes de régal, une pochette qui aspire à l'affichage, une chaleur qui se prête au format, on regrettera de ne pas pouvoir télécharger un fichier FLAC ou MP3 pour sauvegarder le sillon, mais l'ensemble est tellement réussi. Ça donne envie d'acheter du disque !

blog couleur vinyle

En vente sur Tôt ou Tard 17 € seulement : Clair-JP Nataf


Allez, on se paye une tranche de bonheur, la chanson me rappelle les mercredis de mon enfance où Moustaki passait en boucle sur la chaîne du salon.







JP Nataf en Toy Session au Printemps de Bourges

2 commentaires:

  1. Ah que c'est bon, je me lasse pas. Toujours le même sens de la mélodie qu'avec son ancien groupe mais plus profond, plus posé, mieux écrit, moins léger. Et une certaine liberté sur le format des chansons. Bah tant pis s'il passe pas sur la bande FM...

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour le commentaire^^.
    Je ne m'en lasse pas non plus, j'arrive même pas à écouter son premier album alors qu'il semble très bon lui aussi.

    RépondreSupprimer